Rappels sur la peau

La peau est votre alliée !

Elle est la principale barrière entre le monde extérieur et votre monde intérieur :

  • Elle vous protège des agressions extérieures : les chocs, les ultra-violets, les toxiques, les organismes virulents (virus, bactéries, champignons) ;
  • Elle maintient une température constante dans votre corps quelque soit la température extérieure ;
  • Elle est le support du toucher, organe des sens primordial qui nous permet d’interagir avec le monde extérieur et sans lequel il est quasiment impossible de vivre.

La peau est votre ennemie !

Elle raconte tout à qui sait observer :

  • votre état de santé physique : manque de sommeil, mauvaise alimentation, addiction à l’alcool ou au tabac, beaucoup de maladies ont une expression cutanée ;
  • Votre état de santé psychologique : vous connaissez tous les petites maximes : « la peau est le reflet de l’âme », « Être mal dans sa peau »…. La dépression, la tristesse, l’anxiété, la colère, tout se lit sur votre visage ;
  • Et votre âge… : il suffit de regarder votre visage une demi-seconde pour évaluer votre âge. Les rides et ridules, les plis, les affaissements cutanés, les pertes de volumes, sont autant d’indices révélateurs.

Un peu d'anatomie de la peau :

La peau est formée de 3 couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

L’épiderme est en contact direct avec l’extérieur. C’est lui qui subit les agressions et qui doit donc être entretenu et protégé. Il se renouvèle heureusement rapidement, tous les 21 jours. Il n’est pas vascularisé

Le derme : plus épais, il contient :

  • les follicules pileux
  • les glandes sébacées, sécrétant le sébum
  • les glandes sudoripares, sécrétant la sueur
  • les vaisseaux sanguins et lymphatiques

L’hypoderme ou tissu sous cutané est constitué principalement de graisse.

Soin de la peau et du visage à Villefranche sur saône

Les soins proposés pour le visage

Peelings médicaux

Il s’agit d’obtenir, grâce à un agent chimique, une exfoliation superficielle de la peau. On entend par exfoliation un « décapage » de la peau plus ou moins profond. Les principaux agents chimiques utilisés sont l’acide glycolique (acide de fruit) et l’acide trichloracétique (TCA).

Des associations sont possibles avec l’acide glycolyque (acide salycilique, acide phytique..) ou avec le TCA (TCA-Phénol) selon le type de peau et l’indication. De la concentration et de la nature de cet agent chimique va dépendre la profondeur de l’exfoliation. Ce  » décapage  » ne dépassera pas, dans tous les cas, le derme superficiel.

Les principales indications sont :

les rides, les cicatrices, l’acné et les taches brunes. Plus généralement, ces peelings permettent d’obtenir un coup d’éclat voire un véritable rajeunissement de la peau.

Les protocoles de soins :

Dans tous les cas, une préparation de la peau est nécessaire durant les 15 jours précédant le peeling. Il s’agit de faire descendre doucement le ph de la peau, autrement dit de l’acidifier afin qu’elle supporte mieux le peeling.

La peau doit être traitée après le peeling avec des crèmes cicatrisantes et hydratantes. Il faut éviter le soleil et ne pas lésiner sur la crème solaire !

Au cabinet, j’applique le produit au pinceau ou au coton-tige.

Il n’y a pas d’éviction sociale à prévoir avec les peelings à l’acide glycolique. Vous aurez l’impression d’avoir pris un coup de soleil les jours suivants avec un rosissement du visage puis une légère desquamation.

Il faut compter 2 à 3 séances selon le résultat recherché, à 15 jours d’intervalle.

L’éviction peut être nécessaire avec un peeling au TCA ou au TCA-Phénol. Selon la concentration du produit, cette éviction peut aller de 2 à 3 jours (le week-end) à une semaine.

Une séance suffit, à renouveler éventuellement 6 mois plus tard.

Méso-lifts

Le principe est simple. Vous vous souvenez du petit rappel concernant la peau ? (cf plus haut) Celle-ci est une barrière très efficace contre beaucoup d’agents agressifs mais elle empêche aussi la pénétration d’éléments susceptibles de la traiter.

Le mésothérapeute va donc créer à l’aide d’une aiguille très fine ou d’un stylo électrique porteur de multiples micro-aiguilles ou encore d’un roller (on parle pour ces deux dernières techniques de microneedling) des petits canaux dans la peau et déposer à l’intérieur un mélange comprenant des éléments nutritifs, des vitamines, de l’acide hyaluronique ou d’autres molécules hydratantes, des anti-oxydants…. Chaque marque a son cocktail… D’autre part le passage des aiguilles va créer une irritation mécanique ce qui va stimuler la synthèse d’élastine et de collagène donnant ainsi un peu plus de tonicité à la peau.

Il s’agit d’une technique que j’apprécie tout particulièrement car elle s’inscrit parfaitement dans ma conception de la Médecine Anti-Age.

C’est un soin de rajeunissement (ou réjuvénation) et de revitalisation de la peau mais aussi de prévention de son vieillissement.

Les principales indications :

Les meilleures indications sont les peaux sèches, ridées, fatiguées, abimées par le soleil ou le tabac mais ce soin s’adresse aussi à toute personne voulant entretenir sa peau, quel que soit son âge. Il s’agit certainement de traitement le plus efficace pour lutter contre la déshydratation de la peau, premier facteur du vieillissement.

Les protocoles de soins :

Le protocole de soins consiste à réaliser au moins 3 séances espacées de 15 jours à 3 semaines. Un protocole par an peut suffire mais il est conseillé de le renouveler au moins une fois lorsque la peau est fragilisée par l’âge, le tabac, le soleil…

L’association Peeling-Mésolift est très efficace et synergique.

Injections d'acide hyaluronique

C’est le vaisseau amiral de la flotte des traitements en médecine anti-âge.

L’acide hyaluronique (AH) est utilisé pour combler les rides et ridules : front, glabelle (rides du lion), patte d’oie, sillon naso-génien, plis d’amertume…Il sert par ailleurs à redonner du volume au visage (galbe du front, creux des tempes, pommettes, vallée des larmes, lèvres…) (cf photo).

Skin - booster

Le Skin Booster est à mi-chemin entre le méso-lift et l’injection d’acide hyaluronique.

Il s’agit comme le méso-lift de redonner un coup d’éclat à la peau, mais les injections se font un peu plus profondément dans le derme moyen et vont donc permettre de prévenir l’apparition des premières rides et de « défroisser » les peaux déjà ridées en augmentant sa tonicité et son élasticité.

On utilise un acide hyaluronique très peu réticulé c’est-à-dire très fluide donc peu volumateur mais par contre très hydratant.

Le Skin Booster peut être associé au méso-lift ou aux injections plus profondes d’acide hyaluronique mais ne se substitue pas aux deux autres techniques, notamment on ne peut pas restituer des volumes ou combler des rides moyennes et profondes avec le Skin Booster.

C’est un traitement curatif mais aussi préventif et peut donc être débuter tôt dés l’âge de 30-35 ans.

Comme pour le méso-lift, on peut pratiquer de multiples injections à l’aiguille sur toute la surface du visage ou comme pour les injections d’AH on peut travailler à la canule avec très peu de points d’entrée ce qui évite les ecchymoses.

Les protocoles de soins :

Pour un bon résultat qui tient dans le temps, il faut pratiquer initialement 3 séances à 15-21 jours d’intervalle puis un rappel à 3 mois. Par la suite, un ou deux rappels par an peuvent suffire.